Aller au contenu principal

Les bons réflexes en cas d’accident en bateau

Publié le
10/08/17
  • Les bons réflexes en cas d’accident en bateau
    Retrouvez ci-dessous quelques bons conseils à suivre en cas d’accident avec votre bateau : le bon organisme à contacter en cas de détresse, de panne ou de sinistre, ainsi que les bons réflexes pour déclarer un sinistre à APRIL Marine.

J’ai un accident avec mon bateau, qui dois-je contacter ?

En cas de réelle détresse, de danger ou si une personne est blessée, vous devez contacter la SNSM. Il s’agit en quelques sorte des « pompiers des mers » qui intervient uniquement pour les situations de sauvetage et d’assistance aux personnes. Pour cela contactez les secours via le canal 16 de votre VHF. A défaut, vous pouvez composer le 196 sur votre téléphone portable. En mer, le canal 16 de la VHF reste le moyen le plus approprié pour donner l’alerte car il assure une localisation rapide par les secours.

Les formations aux premiers secours sont toujours utiles pour acquérir les bons réflexes en cas de situation de détresse en mer. Assurez-vous également que votre bateau est équipé d’une trousse de secours à jour et en adéquation avec votre type de navigation (division 240).

En cas de panne de batterie, perte de clés, problème d’hélice ou autre panne immobilisant votre bateau, vous devez contacter votre assisteur APRIL Marine Assistance et non pas la SNSM. (Attention toute le monde ne peut pas contacter l’assistance / c’est une exclusivité APRIL Marine). Il s’agit dans ce cas d’un dysfonctionnement technique donc d’une assistance au bateau (en quelque sorte c’est votre dépanneur auto qui devrait intervenir s’il s’agissait de votre voiture et non pas le SAMU ou les pompiers). Par exemple avec le contrat d’assurance APRIL Marine, vous bénéficiez d’un dépannage à « 0 mille ». Il s’agit de l’Assistance Premium. Grâce à cette garantie vous êtes assistés et dépannés à quai et en mer, 24h/24 et 7j/7 par APRIL Marine Assistance. Un professionnel agrée intervient pour vous permettre de repartir en mer rapidement. Si votre bateau a une panne de moteur d’origine aléatoire, vous êtes également pris en charge par l’assistance puis pour les réparations du moteur (la garantie avarie moteur est une exclusivité AM). Pensez à vérifier les garanties de votre contrat.

En cas de sinistre sur votre bateau, de collision en lien avec un autre bateau, ou de vol, vous devez contacter votre assureur plaisance.

  • Chez APRIL Marine, les principaux types de sinistres sont les collisions – avec un bateau, un rocher, un ponton, un OFNI (50%), les tempêtes (15%), les vols partiel – moteur, GPS, VHF… (9%).
  • Le talonnage fait partie des sinistres qui coûte le plus cher, avec un coût moyen de 7 700€ par sinistre.
  • Le coût moyen d’un sinistre plaisance est d’environ 4 000€.
  • 1 sinistre sur 2 a lieu hors navigation.

Que dois-je faire en cas de sinistre sur mon bateau ?

1. Préservez

Afin de limiter les dégâts et d’éviter l’aggravation des dommages :

  • faites effectuer les mesures de sauvegarde par un professionnel (exemple : rinçage du moteur immergé,...),
  • en cas de voie d’eau, actionnez les pompes de cale, colmatez la voie d’eau, sortez le bateau de l’eau si nécessaire,
  • asséchez les fonds et rincez ce qui peut l’être après une voie d’eau,
  • protégez de l’humidité,
  • refermez le bateau afin d’éviter un second vol,
  • attendez l’accord de votre assureur ou de l’expert avant d’effectuer les réparations,
  • conservez les biens endommagés.

2. Photographiez

Pour une indemnisation plus simple et plus rapide, photographiez les dommages subis et/ ou causés avant toute intervention.

3. Prévenez

En cas de vol, alertez sans délai les autorités compétentes (police, gendarmerie, affaires maritimes).

4. Déclarez

Envoyez votre déclaration de sinistre à APRIL Marine dès que vous en avez connaissance, et plus au tard dans les 2 jours ouvrés en cas de vol et dans les 5 jours ouvrés pour tout autre sinistre.
L’application APRIL Marine Assistance vous permet de pré-déclarer directement depuis votre mobile votre sinistre. Disponible sur iPhone et Android, l’application est gratuite.

La déclaration de sinistre se fait aussi en ligne depuis le site aprilmarine.fr, c'est facile ! Laissez-vous guider. Vous recevez immédiatement votre référence de dossier, la liste des documents nécessaires pour gérer votre sinistre, des conseils et les bons réflexes à avoir en cas de sinistre.

5. Demandez un devis

  • Contactez le professionnel de votre choix afin d’obtenir un devis de remise en état du bateau. Ne faites pas réparer les dommages sans accord d'APRIL Marine. Un expert pourra être désigné pour constater et évaluer les dommages avant que les réparations ne soient entreprises.
  • Prouvez l'existence des biens endommagés en nous envoyant facture d'achat d'origine, bons de garantie et photos.

En quoi APRIL Marine m’aide dans la résolution de mon sinistre ?

Un gestionnaire dédié vous accompagne pour la résolution de votre sinistre. Chez APRIL Marine, 94% des clients sinistrés sont satisfaits. 1 dossier sur 2 peut être payé sur devis en 72h00. Dans les cas plus longs, votre assureur peut avoir décidé de réaliser une expertise pour constater, évaluer les dommages et obtenir un complément d’information avec un avis technique de la situation.

L'expert est mandaté à réception du devis ou, si cela est nécessaire, après étude de votre déclaration. Dans certains cas, une expertise à distance par téléphone peut suffire : avantages de la solution, un contact simple et plus rapide en fonction de vos disponibilités, des experts sélectionnés par APRIL Marine, un temps d’expertise réduit... Dans d’autres cas, l’expertise sur place est inévitable mais évidemment plus longue, notamment lors d’une collision avec un tiers.

Un rapport est ensuite remis à APRIL Marine par l’expert. Le plaisancier reçoit ensuite ce rapport avec le cas échéant son indemnisation. Dans tous les cas, le propriétaire du bateau est le donneur d’ordre pour les travaux. Il est important d’attendre que l’expertise ait eu lieu avant de réaliser les travaux de réparation.

Je retrouve à sa place de port mon bateau avec la coque emboutie. Il n’y a aucun témoin de l’incident, suis-je indemnisé ? Il y a t-il une franchise ?

Une garantie multirisque permet d’être remboursé s’il n’y a pas de témoin. L’assurance plaisance n’est pas obligatoire, mais dans ce cas elle peut s’avérer bien utile (bateau emboutie, vols…). L’assurance est alors le seul moyen d’être indemnisé. Il y a bien une franchise pour le plaisancier.