Le sport tremplin pour les rêves olympiques

Team Sport Vendée

Le sport au cœur des préoccupations

Le Team Sport Vendée a été créé pour accompagner les sportifs vendéens en activant leurs ambitions et valorisant leur image auprès de partenaires et ainsi faciliter l’éclosion de ces jeunes talents sportifs vers les Jeux Olympiques ou Paralympiques comme perspective, ou les pour certains ou les Championnats du Monde pour les disciplines non Olympiques.
Le Team Sport Vendée est aussi un vecteur des différents axes de développement préconisés par le Comité National Olympique et Sportif de France.

 

Un vivier de sportifs

Le Team Sport Vendée soutient deux catégories de sportifs : les Élites, sportifs confirmés et les Espoirs, encouragés pour atteindre des objectifs de Haut Niveau.
En 2024, 19 sportifs Élite et 10 sportifs Espoirs sont soutenus et aidés financièrement dans leurs projets sportifs respectifs. Avec en ligne de mire le plus haut niveau national, européen, mondial ou olympique, le Team Sport Vendée joue ainsi le jeu d’une vraie coopération auprès d’ambitieux sportifs vendéens.
Quelques illustres sportifs ont été accompagnés par le Team Sport Vendée (anciennement Club Vendée). Deux ont obtenu des titres Olympiques : Félicia BALLANGER en cyclisme sur piste à Atlanta en 1996 et à Sydney en 2000 et Olivier CHATEIGNIER en tennis de table aux Jeux Paralympiques d’Atlanta en 1996. Stéphane Traineau a été deux fois médaillé de bronze en judo à Atlanta en 1996 et à Sydney en 2000.

Hélène Noesmoen

La voile dans le sang

Hélène Noesmoen est une véliplanchiste française, membre de l’équipe de France de voile olympique. Elle a tiré ses premiers bords en Optimist en baie des Sables-d’Olonne, puis, à l’âge de 12 ans, elle se tourne vers la planche à voile. Son père Yves, a effectué une préparation olympique pour les Jeux olympiques de 1984 et été sacré champion d’Europe et du Monde, quand ses frères et sœurs ont également tous brillés sur des compétitions internationales.
Elle grandit au sein du Pôle France, à Brest, où elle peut combiner ses ambitions sportives et sa vie professionnelle. Diplômée ingénieure en génie Civil en 2018, elle intègre, un an après, l’équipe de France de planche à voile. Rapidement elle domine la planche à voile iQFOIL, le nouveau support olympique des Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

En route vers les Jeux Olympiques

En 2020, Hélène réintègre le Team Sport Vendée. La Vendéenne fait partie des pointures de sa discipline et elle s’est déjà forgé un beau palmarès. Un an après, elle rejoint l’armée de champions et peut ainsi se consacrer pleinement à son projet sportif : les Jeux Olympiques de Paris 2024.
En 2023, à l’approche de l’échéance, la concurrence internationale se fait rude et les écarts entre les athlètes se resserrent, mais Hélène Noesmoen se maintient aux avant-postes sur le circuit international. Sur chacune des dix disciplines que compte la voile olympique, chaque pays ne peut envoyer qu’un athlète ou équipage.
C’est en février 2024 que la Sablaise peut enfin savourer une première victoire, celle de faire partie des sélectionnés.

«  Ça y est, c’est vraiment parti ! Je suis forcément super contente de cette nouvelle. Depuis que j’ai commencé l’iQFOiL, je sais pourquoi je m’entraîne, mais là cela devient réel », pour la Vendéenne de 32 ans, forcément la joie est immense. Cette annonce me donne plein d’énergie pour la préparation finale. L’objectif est maintenant de tout mettre en place et optimiser les derniers mois de préparation pour aller chercher une médaille et si possible en or. »

Emmanuelle Blanchet

Athlète dans l’équipe de France de parasurf dans la catégorie KNEEL (surf à genoux), Emmanuelle Blanchet est une récente mais performante parasurfeuse.

 

Sportive dans l’âme

En 2019 Emmanuelle est victime d’un accident professionnel à la suite du vandalisme de la piscine dans laquelle elle enseignait, depuis 16 ans, la natation aux enfants. Colonne vertébrale fracturée, paralysie qui s’étend sur toute la partie inférieure de ses deux genoux, cet accident a fondamentalement changé la vie d’Emmanuelle, mais pas son âme de sportive. Après 8 mois d’hospitalisation, une longue période de rééducation et une résilience sans faille, Emmanuelle parvient à remarcher à l’aide d’attelles en carbone quand les médecins lui disaient qu’il était « quasiment impossible qu’elle remarche ». C’est un nouvel horizon sportif qu’elle s’écrit à la force de sa persévérance.

« J’ai suivi mon instinct, mon corps et ma tête. Je ne devais pas remarcher mais pour moi, il était hors de question de poursuivre ma vie dans un fauteuil roulant.  Je peux aujourd’hui marcher quelques centaines de mètres avec des attelles en carbone, grâce à une récupération physique partielle inespérée, à des centaines d’heures de kiné et de persévérance. »

Team APRIL

Assurer sur tous les terrains et repousser les limites pour vivre une année exceptionnelle où la France va accueillir le monde à l’occasion des Jeux Olympiques à Paris. APRIL accélère cette dynamique autour du sport et lance la #TeamAPRIL !
Avec la Team APRIL, nous :

  1. soutenons des athlètes de haut niveau,
  2. partageons la même passion du sport avec nos collaborateurs, partenaires et clients,
  3. pour tout donner dans les moments qui comptent !