Aller au contenu principal

Économies d’eau, même en bateau c’est possible !

Publié le
05/04/18
  • Économies d’eau, même en bateau c’est possible !
    L'eau est une ressource précieuse. Notre planète bleue est essentiellement une planète d'eau salée. Voici quelques bons conseils pour économiser l'eau douce en mer et même au quotidien.

Les ressources en eau : une répartition inégale dans le monde et une ressource fragile

De toute l'eau présente sur terre, l'eau exploitable pour notre consommation n'en représente qu'à peine 1%, le reste se composant d'eau salée, de glace ou de vapeur d'eau. Sa répartition sur terre est inégale : plus d'1 milliard d'habitants n'ont pas d'accès à l'eau.

En France, les régions Méditerranéennes sont des zones sensibles. Abondante et parfois dévastatrice en période de pluie, l'eau se fait rare en été alors que la demande se fait toujours plus importante due à une forte concentration humaine, résidentielle et touristique. En moyenne, un français consomme 150 litres d'eau / jour.

L'agriculture représente 70% de la consommation nationale en eau. Une agriculture inadaptée (culture intensive et exploitation d'espèces gourmandes en eau) rend l'équilibre entre les réserves et l'usage de l'eau précaire.

Quels sont les problèmes occasionnés ?

Pénurie et restriction d'eau en période estivale alors que la demande est la plus importante.

Les conseils de la campagne Ecogestes Méditerranée

Par des gestes simples, nous pouvons réduire notre consommation en eau de 50% et préserver la qualité de celle-ci :

Logo Écogestes Méditerranée PACA

Sur le bateau :

  • Un rinçage régulier à l'eau de mer, un rinçage périodique à l'eau douce.
  • Un seau pour laver le bateau plutôt que le jet d'eau.
  • De l'eau de pluie plutôt que de l'eau potable pour nettoyer le bateau.

Au quotidien :

  • Une douche plutôt qu'un bain.
  • Une chasse d'eau avec double commande.
  • La chasse aux robinets qui font des gouttes, aux chasses d'eau qui fuient.
  • L'installation de mitigeurs, réducteurs de débit ou mousseurs sur les robinets.
  • L'eau de rinçage des fruits et légumes pour arroser les plantes.
  • L'utilisation de lave-linge et lave-vaisselle de classe A, en s'assurant qu'ils soient pleins.
  • L'utilisation de produits d'hygiène et d'entretien à base végétale et éco labélisés.
  • La consommation de produits locaux de saison.
  • Un arrosage du jardin le soir, jamais en pleine journée.
  • L'installation d'un récupérateur d'eau de pluie pour le jardin.

Article rédigé en partenariat avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) des Iles de Lérins.

En savoir plus à propos de la campagne Écogestes Méditerranée