Aller au contenu principal

Les 10 commandements du plaisancier

Publié le
20/07/17
  • Les 10 commandements du plaisancier
    La plaisance est une activité de détente mais il ne faut pas pour autant la prendre à la légère. Retrouvez ici une liste de conseils primordiaux à appliquer.

Avant de prendre la mer :

  • 1.  Vérifiez l’état du navire après hivernage, et en particulier lorsqu’il s’agit d’une location, pour éviter les mauvaises surprises.
  • 2.  Contrôlez les équipements de sécurité dont la place et le fonctionnement doivent être connus de tous afin d’être rapidement et efficacement utilisés.
  • 3.  Possédez des moyens radio VHF fiables et contrôlez-les. Grâce à eux, vous pouvez contacter les capitaineries, alerter les CROSS, parler avec les secours et être localisé par les sauveteurs. Si vous ne possédez pas de VHF, faites le 196 sur votre téléphone portable pour alerter les secours.
    Avant de partir en mer, pensez à télécharger l’application mobile APRIL Marine Assistance spécialement conçue pour vous :
  • 4.  Ayez toujours à bord de votre bateau pour votre survie : boisson, nourriture, pharmacie et vêtements de protection.
  • 5.  Informez-vous de la météo avant d’appareiller, c’est indispensable pour prévenir les variations météorologiques rapides. Profitez des services de prévisions et alertes météo marine proposés dans votre m@rina APRIL Marine. En savoir plus >>
  • 6.  Renseignez-vous sur les conditions locales. Prenez contact avec la capitainerie.

Pendant la navigation :

  • 7.  Le port du gilet de sauvetage doit être systématique.
  • 8.  Vous naviguez en famille ? Lors des manœuvres délicates, cantonnez les enfants à l’intérieur du bateau.
  • 9.  Mieux vaut être plusieurs personnes expérimentées à bord d’un bateau. Montrez à chaque membre de l’équipage, s’ils ne sont pas compétents, comment mettre en panne, mouiller une ancre, utiliser la radio de bord et lancer un message de détresse.
  • 10.  Ne quittez jamais votre bateau tant qu’il flotte. En cas de problème, il se repère plus facilement qu’un homme à la mer.