Aller au contenu principal

Comment bien choisir son mouillage pour protéger les fonds marins ?

Publié le
15/02/18
  • Comment bien choisir son mouillage pour protéger les fonds marins ?
    Les herbiers de Posidonie ne sont pas toujours bien connus. Il s'agit pourtant d'une espère protégée qui doit être préservée par les plaisanciers.

À propos de l'herbier de Posidonie

Les zones de mouillage sont des zones de petits fonds qui sont aussi les zones où la vie est la plus dense. Cette zone est réduite en Méditerranée par l'étroitesse du plateau continental. On y trouve en particulier l'herbier de Posidonie qui héberge 25% des espèces de la Méditerranée.

La posidonie est une plante marine, sa croissance est très lente (1 cm / an). Elle est classée espèce protégée depuis 1988. C'est un maillon essentiel de la vie marine. En effet, les herbiers qu'elle forme produisent de grandes quantités d'oxygène. Ils servent aussi d'abri, de lieu de reproduction, de frayère et de nurseries pour de nombreux animaux. C'est une source de nourriture importante. Enfin, elle protège les plages contre l'érosion :

  • en stabilisant les fonds par leur système racinaire,
  • en amoindrissant la force de la houle (herbiers vivants en bonne santé, touffus), quand ses feuilles mortes se déposent en banquette et pelotes sur la plage.

Cet écosystème subit un certain nombre de pressions qui ont engendré sa régression sur une bonne partie du littoral. Ces pressions sont en partie d'origine humaine :

  • les aménagements (ports et digues) qui recouvrent les herbiers,
  • l'engraissement des plages avec des particules fines qui se déposent sur les herbiers,
  • les rejets d'eaux usées qui diminuent la transparence de l'eau,
  • la plaisance qui provoque par des ancrages répétés et concentrés une dégradation mécanique,
  • certaines espèces invasives peuvent également entrer en compétition avec les Posidonies comme Caulerpa taxifolia.

Les conseils de la campagne Ecogestes Méditerranée

Logo Écogestes Méditerranée PACA

Afin de préserver les fonds marins, il existe des façons de faire qui sont à la portée de tout le monde.

Le plus important est de choisir une zone de mouillage en fonction de la nature du fond. Il suffit de viser une zone sableuse qui aura en plus une meilleure accroche.

Elle est facilement repérable depuis la surface par sa couleur claire. Dans la zone sableuse, les effets destructeurs de l'ancre ou de la chaîne seront moins importants.

En règle générale, il est conseillé de mouiller une longueur de chaîne de 3 fois la hauteur d'eau. En effet, c'est le poids de la chaîne qui permet au bateau de rester au mouillage et non le fait de s'accrocher à un rocher ou à la posidonie.

Comment bien choisir son mouillage pour protéger les fonds marins ?

Il se peut que parfois vous n'ayez d'autre choix que de vous ancrer dans la posidonie. À ce moment-là, la manière de relever l'ancre est primordiale : Il est très important de toujours relever l'ancre à l'aplomb du bateau, c'est encore plus important si vous êtes dans la posidonie, le mieux est de le faire avec un orin.

Ce geste pratique permet non seulement de gagner en efficacité mais également de limiter le labourage de l'ancre sur les fonds.

De plus le système de l'orin évite bien des difficultés en particulier lorsqu'il y a beaucoup de bateaux (cela évite de s'emmêler les ancres).

Article rédigé en partenariat avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) des Iles de Lérins.

En savoir plus à propos de la campagne Écogestes Méditerranée