Aller au contenu principal

Dispositif lumineux sur les gilets de sauvetage

Publié le
26/05/16
  • Dispositif lumineux sur les gilets de sauvetage
    La première fonction du gilet de sauvetage est de faire flotter. Avec la nouvelle Division 240 entrée en vigueur depuis le 1er Mai 2015, un dispositif lumineux est obligatoire sur les gilets de sauvetage dès la dotation basique (jusqu’à 2 milles d’un abri)*.

Chaque membre de l’équipage doit donc être équipé d’un moyen de repérage lumineux attaché à son gilet pour être repéré facilement et récupéré en mer en cas de naufrage. Choisissez un équipement fiable, étanche, avec 6 heures d’autonomie minimum, pour ne pas négliger la sécurité en mer. Voici quelques conseils pour bien vous équiper.

 

 

Quel type de dispositif de repérage lumineux pouvez-vous utiliser sur vos gilets ?

 

  • Le cyalume : il s’agit d’un bâtonnet en plastique rempli de liquide, pas cher, léger et peu encombrant. Le cyalume fonctionne sans piles, lorsqu’il est activé en cassant la capsule présente à l’intérieur il devient lumineux, la portée du cylaume est très forte et donc bien visible de nuit avec une dizaine d’heure d’autonomie.

 

  • La lampe torche certifiée étanche à l’immersion, exemple : lampe de plongée étanche à 60 mètres avec une autonomie de l’ordre de 8 heures. Il existe également des lampes étanches qui font double emploi, c’est-à-dire torche d’un côté et flash détresse de l’autre côté de la lampe. Il faut un système pour bien l’attacher au gilet.

 

  • La lampe flash : il existe des modèles conçus spécifiquement pour être fixés sur un gilet de sauvetage avec un bouton on / off ou un déclenchement automatique au contact avec l’eau.

 

De nombreux accidents ont aussi lieu en annexe, pensez à équiper votre annexe également.

 

 

Besoin de bien vous équiper pour cet été ?

 

Rendez-vous sur l’espace boutique APRIL Marine pour profiter de réductions spécialement négociées pour les clients APRIL Marine sur les gilets et dispositifs lumineux avec nos partenaires, Certec, Picksea et ruedelamer.com !

 

Connaissez-vous « La Check-list du Marin » proposée par Safetics ?

 

L’usage d’un dispositif lumineux efficace, c’est l’assurance d’un sauvetage rapide et sûr et le meilleur moyen de sauver des vies. Pour être secouru, il faut être vu !

 

*Rappel :

  • Dotation basique : jusqu’à 2 milles des côtes
  • Dotation côtière : jusqu’à 6 milles des côtes
  • Dotation semi-hauturière : à partir de 6 milles et jusqu’à 60 milles milles des côtes
  • Dotation hauturière : à partir de 60 milles des côtes

 

Consultez la rubrique « conseils et réglementation plaisance » pour en savoir plus sur la nouvelle réglementation effective depuis le 1er mai 2015 en cliquant ici.