Aller au contenu principal

Tempêtes et vents violents : APRIL Marine vous conseille d’adopter les bons réflexes.

Publié le
08/10/20
  • Phare dans la tempête

    On parle de tempête lorsqu’une perturbation atmosphérique génère des vents dépassant les 89km/h, soit 48 nœuds ou 10 sur l’échelle de Beaufort. Face à cette menace, vous devez agir en conséquence. Votre premier réflexe doit être de vous protéger, ainsi que votre famille.

C'est quoi une tempête ?

Les tempêtes prennent naissance par contrastes thermiques horizontaux de l'air. Elles se forment lorsque deux masses d'air, aux caractéristiques distinctes (température, teneur en eau), se confrontent et provoquent des vents pouvant être très violents. Contrairement aux cyclones, elles peuvent continuer à se renforcer lors de leur passage sur terre.

Les tempêtes "classiques" des régions tempérées surviennent surtout au cours des mois d'automne et d'hiver, notamment en janvier et février, voire en novembre et décembre. Cette temporalité est notamment due à un différentiel entre les océans encore relativement chauds et l'air polaire déjà froid. Le gradient de température (taux de variation d'un élément météorologie en fonction de la distance) entre les deux masses d'air en jeu est important. La puissance de la tempête est d'autant plus forte que ce gradient est élevé.

Avant l'arrivée de la tempête.

De manière générale nous ne saurons mieux vous conseiller qu'en vous invitant à consulter régulièrement les bulletins météo et être attentif aux alertes météo que nous vous envoyons. Sur votre espace assuré vous pourrez paramétrer la fréquence de réception de vos bulletins météo et activer la réception des alertes météo.

À l'annonce d'une tempête à venir, pour protéger votre bateau, nous vous invitons à :

  • annuler vos éventuelles sorties en mer ou en rivière,
  • vérifier l'amarrage et les amarres du bateau (si possible les doubler),
  • vérifier l'état des pare-battages et les régler à la bonne hauteur,
  • vérifier que les voiles sont correctement ferlées et/ou enroulées (si possible les déposer),
  • vérifier que les tauds et capotes sont bien fermés (si possible les déposer),
  • vérifier que les panneaux de pont sont bien étanches,
  • vérifier que les vannes des passe-coques sont bien fermées,
  • retirez vos éventuels biens à bord,
  • penser à jeter un cou^p d'œil aux voisins de ponton (si leur bateau part à la dérive, il peut faire des dégâts sur le vôtre...).

Vigilance toute, la tempête est là.

Une fois la dépression sur place, pour vous protéger, nous vous invitons à rester chez vous. Quoi qu'il en soit nous vous conseillons de :

  • rejoindre au plus vite un abri pour vous et votre bateau,
  • contacter les secours si vous n'êtes plus en mesure de rallier un port ou un abri,
  • éviter les bords de mer et de lacs,
  • stopper les activités de loisirs de plein air,
  • d'écouter les consignes données par les autorités, dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Vous êtes en mer et vous avez besoin d'assistance ?
Si vous bénéficiez du service APRIL Marine Assistance dans votre contrat, contactez-nous au +33 (0)2 49 98 85 18 (24H/24) avant d'engager des dépenses.

Vous êtes en mer et en danger ?
Contactez les secours via le canal 16 de votre VHF. À défaut, vous pouvez composer le 196 sur votre téléphone portable.
En mer, le canal 16 de la VHF reste le moyen le plus approprié pour donner l'alerte car elle assure une localisation rapide par les secours.

Votre bateau a subi un sinistre ?
Nos équipes se mobilisent et vous permettent de repartir le plus rapidement possible en mer.

Tél. : +33 (0)2 49 98 85 10
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h
(Coût d'un appel local non surtaxé)
sinistre@aprilmarine.com

Prudence à tout moment, en toutes circonstances.

  • Si la tempête survient lorsque vous êtes chez vous :
    • fermez portes, fenêtres et volets, et ne restez pas derrière,
    • n'utilisez pas la cheminée (le conduit risque d'être endommagé par le vent),
    • débranchez les appareils électriques et les antennes de télévision,
    • renseignez-vous quant à la survenue d'un éventuel risque de submersion / d'inondation, en consultant régulièrement les sites de Météo France et Vigicrues.
  • La tempête est là et votre enfant est à l'école :
    Ils sont en sécurité avec des professionnels qui veillent sur eux. Il ne faut surtout pas tenter de les récupérer. C'est à ce moment-là que vous les mettriez en danger (en plus de vous bien sûr).
  • La tempête survient lorsque vous êtes dans votre voiture :
    • arrêtez-vous sur le bas-côté, loin d'arbres et pylônes risquant de tomber sur votre véhicule,
    • évitez aussi toutes les zones bordant les cours d'eau (risque d'inondation),
    • fermez toutes les fenêtres (évitez alors de fumer),
    • si la visibilité est réduite, allumez vos feux de détresse pour vous signaler aux automobilistes et au secours.

Souvenez-vous qu'en situation d'alerte météo, il est important de penser à la sécurité de tous !

  • N'encombrez pas les lignes téléphoniques.
  • N'appelez les secours qu'en cas d'urgence.

Sources : http://www.mrn.asso.fr ; https://www.gouvernement.fr/risques/tempete

Que faire en cas d'intempéries ? Que faire pour éviter la foudre ?